Kalimera Kalymnos

Est-il encore utile de parler de l’île grecque de Kalymnos, qui ravit les yeux et l’âme des grimpeurs ? Les habitants accueillants sont au nombre de 15.000, sur cette île aux belles formes découpées d’environ 20 km de long et 13 km de large, mais les Kalymniotes ont une diaspora dispersée à la recherche de travail et lorsqu’ils reviennent en été retrouver leurs familles, ils deviennent 50.000 et l’île est en outre bondée de touristes.

Octobre est probablement la meilleure saison de grimpe, et une fois de plus nous y étions là-bas pour une semaine sous un ciel serein. En une semaine, nous n’avons pas pu parcourir les 3400 longueurs présentes, mais quelques-unes furent considérées par nos onze amis comme exceptionnelles (notamment à « Alani Wall »). Chaque matin, depuis le balcon nous ouvrions les yeux sur l’île volcanique voisine (à 800m) de Telendos (séparée de Kalymnos en  l’an 554 par un tremblement de terre), et chaque soir le soleil rouge se couchait sur cette île.

Mais plutôt que d’en parler, quelques photos sont sûrement préférables. Il paraît que Kalymnos tient son nom d’anciens voyageurs qui l’appelèrent « Bons souvenirs ». Kalimera Kalymnos : bonjour, bons souvenirs.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.