Camp alpin 2019

Nous nous souviendrons du camp alpin 2019 à Sardières car des projets multiples et variés ont été réalisés.

L’Albaron (3637m), sommet emblématique de la Maurienne a été gravi par huit de nos alpinistes. Auparavant, avec d’autres membres du camp, ils avaient enchaîné plusieurs tronçons de la via ferrata du Pont du Diable, dans les gorges de l’Arc, renommée pour la longueur de la boucle complète, ses passerelles vertigineuses et ses dévers athlétiques. Notre président a terminé le tronçon le plus difficile !

Les randonneurs ont pu passer une nuit au refuge du Carro, profiter de l’ambiance et admirer les massifs glaciaires et les sommets des Levana. Les grimpeurs ont également passé quelques nuits en refuge pour faire plusieurs grandes voies au grand Châtelard ou dans les contreforts de la dent Parrachée. Cela leur a aussi permis d’échapper aux journées de canicule dans la vallée. Ces jours-là, nous avons recherché la fraîcheur en altitude ou à proximité de cours d’eau : randonnées aux lacs du vallon d’Ambin, grimpe dans le Val Clarea à Grand Rotsa en Italie où le sentier et une bisse (canal d’irrigation) en encorbellement courent au pied des voies.

L’histoire militaire est très présente en Maurienne. La montée au Mont Froid, belvédère dominant la vallée, passe par la crête du général Sarret, soldat tombé lors des guerres de la révolution à l’attaque du Mont Cenis. Un groupe avec les enfants du camp alpin a parcouru le circuit des forts de l’Esseillon, vestiges des lignes de défense de la maison de Savoie contre une éventuelle invasion française juste avant l’unification de la Savoie à la France au 19è siècle.

Changement de monde pour le dernier jour avec le passage du Tour de France : bords de route occupés par les supporters et leurs voitures, flux incessant de cyclistes de tout acabit, distribution de casquettes aux couleurs d’un saucisson, stands d’encouragement… Nous avons échappé à cette ferveur en partant pour un sympathique déjeuner au refuge d’Avérole, avec les enfants.

Amitiés, Dominique Vilain

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.