Visite de La Troche

A La Troche, près d’Orsay, le parc Eugène Chanlon recèle une très ancienne carrière. C’était depuis longtemps un site mal entretenu, un peu sale, mais en 2018, la mairie de Palaiseau, le conseil départemental et des associations l’ont transformé en un lieu convivial et très propre, avec une table de pique-nique et du beau sable blanc au pied de la carrière.

Mais pourquoi donc vous inviter à visiter ce petit site, bien caché, qu’on ne découvre qu’au dernier moment ? Pour y trouver l’historique de ladite carrière et du travail des carriers, ou la flore locale, certes,

mais aussi parce que, grâce aux actions d’une équipe du Cosiroc (Comité des Sites et Rochers) incluant nommément le bien connu Oleg, en partenariat avec la mairie de Palaiseau, on y trouve maintenant non plus un ni deux mais trois circuits d’escalade bien propres (Jaune PD+, Bleu D+, Rouge TD+). Le topo se trouve sur http://www.cosiroc.fr/index.php/fiches-circuits/fiches-circuits-2

C’est orienté globalement au sud, il peut y faire chaud. Ces blocs rocheux sont un peu hauts, mais finalement pas beaucoup plus hauts que certains blocs de Fontainebleau.

On y trouve 14 points d’assurage en haut , donc corde, sangle et mousqueton sont utilisables.

Comment y aller ? Par exemple de la gare d’Orsay-Le Guichet, à pied, on monte par le pont au-dessus de la N118 (c’est le pont de la sortie 10 de la N118), on atteint ainsi la rue Aristide Briand, puis on monte soit un peu à gauche par le chemin de Corbeville (panneaux jaunes, c’est raide mais sympa en sous-bois, et arrivé au plateau on prendra à droite), soit 150m plus à droite dans la rue Aristide Briant on trouve un escalier de 239 marches (panneau chemin du buisson)

et on continue toujours tout droit jusqu’à la rue de Corbeville. En partant ainsi à pied, on s’échauffe bien (à peine 15 mn).

Mais les pressés peuvent se rendre directement en voiture à la rue de Corbeville, dans sa partie ouest, ils y trouveront le panneau d’accès.

Bonne visite !
Hervé

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.