CAF du pays de Fontainebleau

La vie du club

samedi 17 décembre 2016

Photos prises pendant les sorties du club

Bulletin N° 100. Un compte rond qui méritait bien un numéro spécial d’autant qu’il coïncide avec les 25 ans d’existence du club alpin du Pays de Fontainebleau. Alors au fil des 12 pages de ce numéro en couleur, outre le programme de vos activités préférées pour les prochains mois, vous pourrez lire les témoignages de plusieurs d’entre nous.

Merci à tous ceux qui ont participé à ce numéro par leurs mots ou leurs photos pour nous raconter leur club.

Mais les autres ont encore la possibilité d’apporter leur contribution en participants au concours de dessin pour le prochain tee-shirt ou en apportant leur aide à Sonia pour l’organisation de la fête des 25 ans au mois d’octobre.

D’ici là un bon printemps à tous.

Concours de dessin pour les 25 ans du club. Dates : du 1er avril au 1er juin 2017.

Le tee shirt sera en coton bio et sera fabriqué en rétribuant le travail à sa juste valeur. Le prix sera de 12 €. 1) Association organisatrice : le Club Alpin Français du pays de Fontainebleau. 2) 0bjet : Réalisation d’un dessin pour le nouveau tee shirt du club. Taille du dessin - largeur 20 à 30 cm max - hauteur 20 à 40 cm max. Utilisation des couleurs du logo de la FFCAM ( bleu, rouge et gris). Le noir n’est pas exclu. Le participant doit réaliser un dessin représentant les activités du club. Les traits du dessin doivent être nets, afin de le reproduire.

Au dos du dessin seront spécifiés de manière bien lisible les nom et prénom. Si c’est un mineur, il faudra joindre une feuille avec les nom, prénom, coordonnées postales et le numéro de téléphone du représentant légal, suivi de son autorisation comme suit : « Je soussigné(e) (prénom, nom), parent / tuteur légal de (prénom, nom enfant), autorise l’enfant à participer au concours de dessin. » Le dessin ainsi réalisé devra être envoyé au siège du club ou par mail à l’adresse suivante : contact@clubalpinfontainebleau.fr Le dessin doit également être libre de tous droits ; en aucun cas, le dessin ne devra porter atteinte aux droits de propriété intellectuelle et droits à l’image d’un tiers. Le dessin ne devra pas mentionner ou faire apparaître une quelconque marque, signe distinctif ou tout autre signe protégé par le droit de la propriété intellectuelle. 3) Le Comité Directeur du 14 juin 2017 sélectionnera le dessin qui sera ensuite reproduit sur le tee shirt du CAF du pays de Fontainebleau. Dessinateurs(trices) à vos pinceaux et/ou à vos crayons. Si vous n’avez pas d’idées ! N’hésitez pas à vous inspirer des reproductions existantes des autres clubs. Le dessin humoristique est très apprécié. Encouragement de tout le Comité Directeur.

Moments de convivialité (Sonia Urresola)

Dans le cadre de la convivialité , des sorties-rencontres sont proposées : Sa 10 juin au bord du Loing à Moret-sur-Loing , pour un pique-nique et baignade. Et si le cœur nous en dit , on peut ensuite aller écouter de la musique au Thalies théâtre.(ouvert aux amis et famille)

Sa 7 / di 8 octobre : nous fêterons les 25 ans du Caf Fontainebleau, donnez toutes vos idées pour une fête réussie !

Témoignage de Michel

25 ans déjà ! Pendant toutes ces années les passionnés de montagne, randonneurs et grimpeurs ont trouvé au CAF de Fontainebleau un cadre souple et accueillant pour vivre leur passion et partager les expériences.

J’ai goûté aux retrouvailles pour partager les joies de la grimpe, les repas en commun, les récits des exploits et les préparatifs des projets, parfois sous une simple bâche en guise d’abri de fortune.

J’ai en mémoire un départ très tôt en Ariège pour terminer la voie avant l’orage, trop tôt car la barrière du camping était encore fermée ! Une solution fut trouvée : le mensonge. La sortie était transformée en évacuation d’urgence d’une camarade en crise aiguë ! Appel au gardien du camping, en vain. C’est finalement l’équipe de nettoyage qui nous a ouvert.

Autre souvenir celui d’une dégustation d’infusion d’absinthe. Un plaisir rare qu’on n’oublie pas ! Il fut tout de même trop difficile de terminer le gobelet. Mais la montagne en été est un véritable jardin dont on ne se lasse pas et les fleurs ne laissent pas de goût amer !

Témoignage de Patrice

Un oubli de corde lors d’un week-end à Cormot (merci au Décathlon de Châlon).

La Sainte-Victoire avec Yvon Autret, du brouillard du petit matin jusqu’au coucher du soleil avant une descente à la frontale pour aller rassurer les amis sur le point d’appeler les secours.

Le versant nord du Pic de la Grave, avec quelques débutants. La rimaye très ouverte et la longue hésitation avant de s’engager. Le contournement de la glace et des séracs par le rocher où Isabelle Hamon prend le relais à l’ouverture avec sa facilité habituelle. Le sommet d’où les néophytes découvre l’univers de la haute montagne (3667m) et les abîmes du Vallon de la Selle. Une course magnifique et complète... et le retard dans un rappel de la descente : une corde trop courte... La dernière benne loupée, la longue descente dans la vallée par le chemin. 2300 m plus bas à la nuit tombée, les pieds couverts d’ampoules de Pascal Wavsic mais la magnifique omelette gruyère-champignons-pomme-de-terre d’un petit bar de la Grave accompagnée de breuvages pour étancher notre soif.

Dominique Colson et Hubert Protin pris par le brouillard dans le Massif du Mont Blanc, bivouaquant sans s’en douter à quelques centaines de mètres de leur voiture.

Mais le CAF, ce ne sont pas que des anecdotes, ce sont des amis, une ambiance, des journées d’encadrement, de l’initiation de jeunes ou moins jeunes, mon premier 6a, des journées peintures, nettoyage, des réunions avec l’ONF, commissions SNE et érosion, le COSIROC, du bloc, de la falaise, de la montagne, du VTT, de la rando, du ski, de la raquette, du canoë, des soirées diapos, des pots, des bouffes.

En résumé, 25 années de partage, de plaisir, de bonheur et malheureusement pour nos disparus de la douleur.

Témoignage de Guy

La voie du Levant est l’une des plus belles des Calanques en particulier pour sa solitude sauvage, pourtant ce jour-là en débouchant sur l’étroit 6è relais je croisais les regards ébahis de deux tourtereaux qui se "jouaient" : "Les amoureux qui s’bécotent sur les bancs publics " et lancèrent un accusateur : Mais ! on se croyaient tout seuls !!!

Quand vous irez un de ces quatre peut-être les rencontrerez -vous, venus célébrer un de leurs plus beaux souvenirs.

Témoignage de Gwendal et de sa mère Laurence

« Je m’appelle Gwendal et j’ai 8 ans. J’ai commencé l’escalade en septembre 2016. Pour moi c’est une bonne découverte. Je pensais que c’était simple de grimper et des fois ça l’est. J’aime bien ce sport car je m’amuse et je me muscle aussi et puis c’est un petit groupe et pour moi c’est mieux. En fait je préfère aller en salle car j’aime beaucoup monter avec des cordes. Je voudrai continuer l’année prochaine. » Gwendal

« Mon témoignage en tant que parent est que ce sport correspond pour l’instant aux souhaits de mon fils et qu’il ne s’en lasse pas contrairement à d’autres essais d’activités sportives. Il est toujours aussi motivé depuis septembre ce qui est pas mal pour lui. Contrairement à lui, je pense que c’est mieux de la pratiquer en forêt. L’avantage également est que ce groupe est restreint permettant une attention pour tous les enfants. S’il souhaite, je renouvellerai l’expérience l’année prochaine. » Laurence

Témoignage d’Aline et Christophe

« Notre fille, Elise, avait pratiqué de l’escalade, en salle, depuis près de 3 ans lorsque nous sommes arrivés à Fontainebleau.

Nous avons pensé que ce serait facile pour elle de continuer sa pratique de l’escalade dans cette ville, au vu de la réputation des blocs de Fontainebleau (qui dépasse les frontières).

Mais peu nombreux sont les clubs qui accueillent des enfants si jeunes (elle avait alors 9 ans) dans une discipline qui exige pas mal de concentration pour rester en sécurité.

Nous avons découvert en septembre 2015 le CAF et son activité d’escalade jeunes, qui heureusement pour nous reprenait. Ils ont accepté Elise, malgré son jeune âge.

Nous avons été séduits par ce concept de pratique en forêt alliée à la pratique en salle, qui non seulement permet de s’entraîner toute l’année, quelques soient les conditions météo, mais permet plus de variété dans l’activité.

Quel bonheur de se retrouver en forêt par une journée ensoleillée ! De plus Fred, Irène et Annie sont toujours heureux de nous faire partager leur passion pour ce sport, de nous donner quelques ficelles, c’est un plaisir d’assister à tout ou partie du cours.

Les cours comprennent des jeux, l’enseignement des techniques pour grimper et assurer, et beaucoup de grimpe. L’apprentissage de la concentration et de l’écoute sont également au rendez-vous. Les progrès vont bon train, dans une ambiance conviviale.

C’est sans hésitation que nous avons ré-inscrit Elise pour une deuxième année, et certainement beaucoup d’autres à suivre... »

Témoignage d’Elise

« J’aime bien le caf jeunes parce qu’on peut escalader dehors et dedans.

Dehors ça me plaît car on n’a pas partout la chance de faire ça, et ça change car tous les rochers sont différents. A chaque fois on apprend de nouvelles choses et c’est agréable d’être dans la nature.

En salle, c’est aussi bien car on grimpe tous selon notre niveau. Fred nous apprend à grimper en moulinette et en tête.

A chaque fois que je vais à mon cours d’escalade je progresse en grimpant et en faisant des jeux. »

Témoignage de Chantal

« Adhérer au Club alpin français, c’était pour moi (re)découvrir la montagne sous ses différentes facettes et pratiquer plusieurs sports de montagne, le tout dans un cadre sécurisé et une ambiance conviviale. Le premier week-end auquel j’ai participé dans les Vosges, fin février, avec la section CAF du Pays de Fontainebleau, ne m’a pas déçue : très belles randonnées, organisation et logistique irréprochables, accueil chaleureux, groupe auto-porteur et facilitant. Juste de quoi avoir envie de recommencer - dès que possible. »

Témoignage de Vesna

Week-End Raquette 13 -15 January at the Plateau des Glières was an exceptional experience for me. I learned my first steps on the snow rackets, thanks to dear ’caffistes’ who gave me priceless advice, and were all the time supportive and encouraging.

After two snowy days, we woke up into the sunny Sunday. I’ll never forget the moment we reached the plateau and were tracing our path across the plateau - the sky so blue... it was so peaceful, pure, beautiful…

Témoignage de Laurence

J’ai découvert l’alpinisme et réalisé des sommets à plus de 4000 m dont le Mont Blanc grâce au club. Je ne m’en serais jamais crue capable ! Des souvenirs inoubliables.

Témoignage d’Annie

En adhérant au Caf du Pays de Fontainebleau, je souhaitais reprendre une activité physique régulière dans le cadre d’une pratique collective.Je n’ai pas vaincu le K2 mais les résultats ont été bien au-delà de mes attentes. Certes, il m’arrive d’en baver mais j’ai participé à des sorties magnifiques, je me suis beaucoup amusée et je me suis fait des amis. Aussi, quand l’occasion s’est présentée de renvoyer l’ascenseur à cette association qui me donne tant, je n’ai pas hésité et j’ai intégré le secrétariat du club pour lequel j’ai du temps libre. Avec Jean Louis Duflot et Isabelle Moratelli, nous assurons donc une partie des tâches administratives. C’est souvent très intéressant, parfois stressant comme les dossiers de demande de subventions mais, savoir que ce travail permet le fonctionnement du club, est toujours très gratifiant.

Témoignage d’Olivier

Que la montagne est belle, et cruelle ! N° 100 : notre club fête donc ses 25 ans et au compteur ce sont des centaines de courses, des milliers de km parcourus et probablement des dizaines de milliers de blocs gravis… Loin de moi l’idée de noircir ce tableau, et encore moins celle d’effrayer nos jeunes adhérents, mais je tiens à cette occasion à rendre hommage à nos compagnons de courses disparus brutalement en l’espace de quelques années lors d’une triste série noire. Anne, Pascal, Marc et Charlotte , je pense à vous. Vous avez trouvé la mort en pratiquant votre passion qui est aussi la mienne. Ces disparitions nous rappellent que la prudence doit guider nos pas.Il m’arrive souvent au sommet d’une course comme au détour d’un chemin de penser à eux , en pleine vie, que ces pensées les accompagnent… A bientôt sur les montagnes, rédigé au refuge du Langenberg le 25/02/17 à 5h30.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP